Ergothérapie auprès des TND - Personnes en situation de handicap - Jilu

L'ergothérapie auprès des TND

L'ergothérapie auprès des TND

Les troubles du neurodéveloppement (TND) désignent un ensemble de troubles ayant pour point commun une anomalie du développement d'une ou plusieurs compétences cognitives attendues lors du développement traditionnel de l'enfant et qui entraîne un retentissement plus ou moins important sur son fonctionnement, d’un point de vue scolaire, familial ou social. Les troubles neurodéveloppementaux les plus fréquents sont :

  • Les troubles du spectre de l’autisme (TSA).
  • Les troubles spécifiques des apprentissages (trouble du langage écrit/oral, du calcul, appelés dans le langage courant les troubles « Dys »).
  • Les troubles de développement de la coordination (TDC, anciennement appelé dyspraxie).
  • Les troubles du déficit de l’attention, avec ou sans hyperactivité (TDA/H).

En France, des études tendent à montrer que 5 à 10 % des enfants/adolescents sont touchés par un TND, ce qui représente en moyenne 2 à 3 élèves par classe de 30. Ces pathologies sont, avec le harcèlement, les principales causes d’échec, de décrochage ou de phobie scolaire lorsqu’elles ne sont pas prises en charge correctement. En cette période où l’inclusion scolaire représente un grand défi pour tous les professionnels de l’enfance et de l’éducation, le dépistage précoce et la prise en charge pluriprofessionnelle semblent indispensables pour tous ces jeunes sujets à des TND. Si la place de l’ergothérapie dans la prise en soin pluridisciplinaire des troubles neurodéveloppementaux n’est plus à prouver, encore trop peu de parents, d’acteurs de santé ou de professionnels du corps enseignant ont le réflexe d’orienter ces enfants vers les ergothérapeutes libéraux. Ce déficit d’orientation est le plus souvent dû à une méconnaissance du métier et des compétences des ergothérapeutes auprès de ce type de public. L’objectif, ici, est donc de lever le flou sur le rôle de l’ergothérapeute dans la prise en soin de ces jeunes en répondant à 2 questions simples : Quand orienter vos enfants vers un ergothérapeute ? Et pour quoi ?

 
Balle gel et billes
Tangle texturé - Fidget - Jilu Fidget cube infini - Jilu Boule Géante à Malaxer - Jilu
Balle gel et billes Tangle texturé Fidget cube infini Boule géante
 
Collier de mastication Ark® Smiley - Antistress Autisme TDAH - Jilu
Collier de mastication Ark® Smiley - Antistress Autisme TDAH - Jilu
Collier de mastication Ark® Smiley - Antistress Autisme TDAH - Jilu
Collier de mastication Ark® Smiley - Antistress Autisme TDAH - Jilu
Collier Brick Collier smiley Pierre précieuse Dent Requin
Quand/Pourquoi aller voir un ergothérapeute ?

L’objectif premier de l’ergothérapeute est l’autonomie et l’indépendance de la personne dans tous les actes de sa vie quotidienne. Une intervention peut donc être réalisée lorsque toute personne ressent, ce que l’on appelle dans notre langage, une plainte occupationnelle, c’est-à-dire qu’il juge son rendement, dans une activité de sa vie quotidienne, insuffisant et que cela impacte sur sa participation dans cette activité. Pour expliciter la notion de plainte occupationnelle, qui doit amener l’entourage de l’enfant à consulter un ergothérapeute, nous allons prendre l’exemple de 3 enfants, sujets à 3 troubles neurodéveloppementaux différents, qui vont nous suivre tout au long de notre cheminement :

Clara est en CM2. La maîtresse demande à sa maman de prendre contact avec un ergothérapeute car Clara connaît des difficultés dans sa scolarité. Elle est lente au niveau de l’écriture, elle a toujours besoin de plus de temps que les autres pour copier ce qui est écrit au tableau. En mathématique, l’utilisation de l’équerre et du compas a été intégrée mais Clara n’est pas du tout à l’aise et ne maîtrise pas le fonctionnement de ces nouveaux outils. À la maison, Clara utilise difficilement ses couverts pour manger, elle ne sait pas faire ses lacets, éprouve des difficultés à mettre ses boutons de chemise et à fermer son manteau.

Pierre a 8 ans et son neuropédiatre vient de lui diagnostiquer un TDA/H ainsi qu’un trouble dysexécutif. À la maison comme à l’école, Pierre a beaucoup de difficultés à rester concentré sur une tâche et à terminer ce qu’il est en train de faire. Il est également très impulsif et ne sait pas rester en place, il ne peut, par exemple, plus aller au cinéma regarder un film car il dérange les autres en se levant au bout de 10 minutes. À l’école, il est très difficile pour Pierre de s’organiser, il n’a jamais les affaires demandées et oublie de noter ses devoirs dans son agenda.

La maman de Léa 4 ans prend rendez-vous chez un ergothérapeute car elle soupçonne un TSA chez sa fille. Effectivement, à la maison Léa ne communique que très peu pour son âge avec ses parents. Elle est en difficulté pour demander de l’aide ce qui favorise l’apparition de crises de colère lorsqu’elle se retrouve en difficulté. Elle ne joue avec rien d’autre que ses figurines dinosaure. À l’école, son maître ne sait plus trop comment gérer les colères de Léa qui apparaissent lorsque les routines de classe ne se déroulent pas comme tous les jours pour une raison imprévue. Sa maman fait également ressortir chez Léa des troubles du sommeil.

 Rouleau de concentration Bande pour chaise Ballon d'assise dynamique
Rouleau de concentration Bande chaise  Ballon d'assise dynamique

Comme, nous le montrent ces 3 exemples, les plaintes occupationnelles peuvent venir de n’importe quel domaine de la vie quotidienne de l’enfant et de l’adolescent : de ses soins personnels (habillage, repas, douche, sommeil…), de sa productivité (école, travail…) ou de ses loisirs (sport, jeux, cinéma…).

Il est très important de comprendre qu’il n’y a pas de plaintes occupationnelles absurdes, tant qu’elles sont signifiantes pour le jeune TND. Dans le cas des troubles du neurodéveloppement, cette plainte peut bien entendu venir de l’enfant ou de l’adolescent lui-même mais également d’un membre de l’entourage familial, d’un professionnel du domaine médical ou du milieu scolaire.

Aucun diagnostic préalable n’est demandé pour prendre rendez-vous chez un ergothérapeute, au contraire ce dernier pourra aider, avec l’équipe pluridisciplinaire qui se trouve autour de l’enfant, à poser un diagnostic. Il est, cependant, important de rappeler que les ergothérapeutes agissent sous prescription médicale.

Il n’y a pas non plus de limite d’âge, contrairement aux idées reçues qui tendent à dire qu’il faut orienter les plus jeunes chez les psychomotriciens, pour ensuite basculer vers une intervention en ergothérapie à l’adolescence. Ces 2 professions sont complémentaires et peuvent, en fonction des cas, être amenées à travailler ensemble (sur des objectifs communs mais avec des moyens différents) avec de très jeunes enfants comme avec des adolescents.

 Coussin de concentration Coussin de concentration - Jilu Coussin d'assise dynamique - jilu
Coussin de concentration 34 cm Coussin de concentration 27 cm Coussin d'assise dynamique
 Pour quoi/Dans quel objectif consulter un ergothérapeute ?

Pour aider au dépistage : L’ergothérapeute va dans un premier temps, si cela n’a pas déjà été fait, participer à la mise en place du diagnostic médical de l’enfant ou de l’adolescent. Pour cela, il va réaliser lors des premières rencontres avec l’enfant un bilan en ergothérapie. Ce bilan est composé dans un 1 er temps d’un entretien. C’est un recueil de données sur les difficultés, les antécédents mais également sur l’environnement de l’enfant. S’ensuit une période d’évaluation lors de laquelle l’ergothérapeute utilise des outils d’évaluation validés, mais également des mises en situations écologiques ainsi que des observations, notamment sur des temps de jeux, libres ou dirigés, pour les plus jeunes. L’ergothérapeute va par la suite mettre en relation les plaintes occupationnelles avec les potentiels déficits (physique, cognitif, sensoriel…) qui ressortent des évaluations, des observations et des mises en situation du bilan, en y intégrant l’environnement de l’enfant. C’est à la fin de ce diagnostic que l’ergothérapeute va pouvoir se positionner sur l’impact de ces difficultés sur la vie quotidienne de l’enfant, préconiser ou non un suivi en ergothérapie et orienter vers un diagnostic médical.

Si l’on reprend nos exemples :

  • Les résultats de Clara dans les épreuves d’écriture, combinées aux mises en situation qui montrent une douleur importante lors de l’écriture et une crispation de la main ainsi que l’observation de ses cahiers de cours tendent à faire penser à une dysgraphie.
  • Les difficultés de communication et de relation sociale de Léa ainsi que ses comportements et ses intérêts routiniers et restreints pourraient évoquer un trouble du spectre de l’autisme. Ces difficultés sont appuyées par l’observation de Léa en situation de jeu avec l’adulte, qui révèle certains maniérismes, des expressions faciales pauvres, des capacités en récit d’événements mal ajusté à l’autre et hors contexte ainsi que des gestuelles communicatives inexistantes.
 Perles à clipser - Jilu Piks - Motricité fine - Jilu Roue billes Fidget - Jilu
Perles à clipser Piks® Medium Kit Roue Billes
Rééducation

Dans le but d’atteindre les objectifs co-construits avec l’enfant, l’ergothérapeute va mettre en place des moyens thérapeutiques. Ces moyens sont des activités (jeux, activités artistiques…), qui vont, grâce à leurs capacités rééducatives, intervenir sur les habiletés déficitaires de l’enfant, dans le but de gagner en performance dans l’activité problématique.

Cette approche est nommée en ergothérapie l’approche Bottom Up. L’ergothérapeute peut également opter pour une approche Top Down (ou descendante). Dans ce cas, il va plutôt utiliser des techniques ou des stratégies qui visent à améliorer directement les performance de l’enfant dans son activité, sans passer par les habiletés déficitaires qui pourraient impacter ces performances. Ces 2 approches sont complémentaires l’une de l’autre.

Reprenons nos exemples pour illustrer comment se déroulent les séances de rééducation en ergothérapie avec les jeunes TND :

  • Les résultats du bilan réalisé par Clara montrent un déficit de motricité fine qui l’empêche de réaliser certains actes de sa vie quotidienne comme fermer ses boutons ou la fermeture éclair de son manteau. L’ergothérapeute va donc pouvoir proposer en séance à Clara des jeux ou des activités de motricité fine (perles, construction…) dans le but d’augmenter cette habileté qui est nécessaire pour pouvoir s’habiller correctement. Des jeux autour du graphisme pourront également être proposés à Clara pour tenter d’améliorer ses capacités d’écriture.
  • Les capacités d’attention de Pierre pourront être travaillées à l’aide par exemple de jeux d’observation ou de reflex, dans le but d’augmenter petit à petit la durée d’attention soutenue de Pierre sur une tâche. En ce qui concerne ses capacités d’organisation et ses troubles dysexécutifs, l’ergothérapeute est également en mesure de proposer à Pierre des jeux de logique, de planification ou de flexibilité mentale.
  • Les moyens sont évidemment choisis en fonction des besoins de l’enfant mais aussi et surtout en fonction de ses envies et de ses centres d’intérêt.
 
Ciseaux à boucle - Jilu
Grip aide écriture - Jilu Grips - Jilu
Ciseaux à boucle Grip aide écriture Grips
Réadaptation

Les TND sont des troubles chroniques. La personne devra donc composer avec toute sa vie. Il peut arriver parfois que la rééducation, aussi précoce et efficace soit-elle, ne suffise pas à compenser les difficultés du jeune, qui voit ses exigences scolaires ou familiales augmenter au fur et à mesure qu’il grandit. Lorsque la rééducation ne permet donc plus à l’enfant de faire face aux exigences croissantes ou que le retard accumulé était trop grand, l’ergothérapeute peut faire le choix de passer sur une approche de réadaptation, c’est-à-dire proposer à l’enfant une aide technique. Une aide technique est un outil, ayant pour but de compenser une difficulté ou une incapacité à réaliser une occupation. Toujours en suivant

Nos exemples :

  • Les capacités d’écriture de Clara se sont améliorées grâce à la rééducation. Cependant, elles restent toujours fragiles. L’ergothérapeute peut alors proposer à Clara, pour son entrée au collège l’année prochaine, d’utiliser un ordinateur pour taper ses cours, uniquement pour les cours qui demandent un volume d’écriture important. L’écriture sur ordinateur demandera à Clara un coût attentionnel et physique bien moins important que l’écriture manuscrite. Concernant ses problèmes d’utilisation du compas par exemple, l’ergothérapeute dispose également de compas adaptés aux difficultés de Clara et pourra la guider dans le choix de ses fournitures.
  • Les difficultés de Pierre à l’école, et notamment sa tendance à ne pas tenir en place, pourront peut-être s’atténuer grâce à de petits outils appelés "Fidget" à fixer sur son crayon. L’ergothérapeute pourra également proposer à Pierre différents types de supports pour s’asseoir tout en pouvant être en mouvement. Concernant ses problèmes d’organisation, l’ergothérapeute dispose également de pleins d’outils pouvant réduire les difficultés de Pierre à la maison comme à l’école. Un outil visuel pour marquer le temps qu’il reste à Pierre (comme un Time Timer) pourra également être conseillé à l’école.

L’ergothérapeute dispose ainsi d’un large panel d’aides techniques en tout genre pouvant réduire les difficultés d’une personne et ainsi augmenter son engagement dans ses occupations. Les solutions proposées sont personnalisées suivant les situations personnelles de chacun. Ces 2 moyens permettant de diminuer les difficultés occupationnelles (la rééducation et la réadaptation) ne sont pas systématiquement distincts, ils peuvent en effet s’employer au même moment. Clara pourra ainsi continuer à progresser dans son écriture manuelle, tout en apprenant à taper à l’ordinateur pour les cours qui demanderont un volume d’écriture important.

Timer silencieux
Timer numérique
 Timer silencieux Timer magnétique Timer numérique
Aménagement de l’environnement

Parfois, les difficultés occupationnelles des enfants TND résident simplement dans un mauvais aménagement de leur environnement. Il est alors du rôle de l’ergothérapeute d’aménager cet environnement afin de le rendre facilitateur pour le jeune et ainsi de supprimer toutes les situations de handicap existantes. L’objectif de l’ergothérapeute est de modeler l’environnement (qu’il soit humain ou matériel) afin que ce dernier s’adapte aux forces et aux faiblesses de la personne, et non le contraire.

Reprenons une dernière fois nos exemples :

  • Afin que la scolarité de Clara se déroule le mieux possible, l’ergothérapeute ira rencontrer ses professeurs en début d’année scolaire afin de leur demander d’adapter leurs supports de cours. Dans les cours ou l’orthographe n’est pas la finalité, il sera demandé aux professeurs de préparer des feuilles pour que Clara n’ait pas tout le cours à écrire mais plutôt des textes à trou ou elle doit simplement compléter avec les mots-clés. Il sera également demandé aux professeurs, en plus d’adapter leurs supports, d’adapter également leur façon de travailler et ainsi de passer, lorsque cela est possible, par l’oral, y compris pour les évaluations afin de soulager au maximum Clara de la tâche écrite.
  • L’environnement de Léa devra également être modifié, aussi bien à la maison qu’à l’école. À la maison, il sera important d’aménager la chambre en fonction des particularités des troubles autistiques afin de diminuer les troubles du sommeil chez Léa, qui favorisent l’apparition de crises. Un aménagement sera également réalisé à la maison autour des objets dont Léa se sert au quotidien, qui devront absolument être à portée de main de Léa afin de développer son autonomie mais également d’éviter les frustrations que Léa ne gère pas encore. Pour ce qui est de l’école, un coin pourra être aménagé spécialement pour elle avec son matériel personnel ainsi que des objets qu’elle affectionne dans le but de prévenir des crises ou de les apaiser.
 Embout Fidget Ark - Jilu Embout crayons - Jilu Kit d'aide aux devoirs - Jilu
Embout Fidget stylo Embouts crayon Kit D'aide aux devoirs
En ce sens, l’ergothérapeute sera en capacité de guider les parents mais également les professionnels de l’éducation sur les besoins en aménagement humain (méthode de travail, support de cours) ou matériel (chambre, salle de classe).
    Un grand merci à Camille DENIS & Théo NOBIRON, Cabinet d’ergothérapie Bulle d’Rgo à Mérignac (33700) pour cet article ! Retrouvez les sur leur page Instagram.

    leave a comment

    * Required fields

    Please note that comments must be approved before they will be displayed.